☆ OFFRE EXCEPTIONNELLE☆

Montrez votre appartenance au clan Yokumo, à travers ce bandana et bénéficiez de 10% avec le code : BANDANA10

* Offre Valable Uniquement ce Jour.

16,50 €
Je ne veux pas en profiter

Savoir maîtriser la discrétion des ninjas

Être furtif était l'une des compétences les plus importantes qu'un ninja devait avoir. C'était essentiel pour réussir les missions d'infiltration qu'on lui attribuait. Nous allons comment ils faisaient pour ne pas se faire remarquer en pleine nuit.

  

Des habits pour se camoufler et être furtif

Le principe de base qu'un ninja se doit de respecter, est le port d'un uniforme noir ou bleu foncé, afin de ne pas être identifiable durant la nuit

Le visage doit également être couvert, sauf les yeux, afin de se mouvoir tel un véritable caméléon qui s'adapte à chaque environnement

En ce qui concerne la tenue complète du shinobi qui part en mission d'espionnage, elle est quasi-identique à celle que porte les pratiquants de Kendo ou d'Aikido

On retrouve notamment le "keikogi", une veste de kimono très utilisée dans les arts martiaux japonais

Porter un Keikogi pour être le plus discret possible

Ou encore le "hakama", un pantalon très ample qui ressemble à une robe longue allant jusqu'aux pieds.

Enfin, la tenue se termine par les fameuses bottes "tabi" de ninja, auxquelles ils doivent faire rentrer le hakama à l'intérieur

C'est de cette façon que le mercenaire pourra marcher et se déplacer dans la plus grande des discrétions, lorsqu'il sera chargé d'une mission secrète

Nous voyons donc qu'avoir la bonne tenue est indispensable pour être camouflé et ne pas se faire prendre par l'ennemi

 

Le Nuki Ashi : la marche discrète du ninja

L'une des problématiques au quelle il devait faire face, est le sol bruyant et grinçant qu'il y avait dans les maisons, durant la période féodale du Japon

Il fallait donc être un vrai technicien de la marche discrète, pour ne pas se faire entendre et s'infiltrer facilement sans faire de bruit

La méthode classique que les espions utilisaient, consiste à lever les genoux jusqu'au bassin à chaque pas avancé

Lorsque vos pieds atterrissent au sol, il faut que ce soit vos orteils qui touchent en premier et non le talon car ce dernier fait du bruit, chaque fois qu'il est en contact avec le parquet. 

Ci-dessous une vidéo d'illustration (regardez à partir de 2:32 min). 

Bien évidemment, il faut marcher de manière lente et précise pour ne pas heurter un obstacle qui pourrait réveiller l'ennemi

C'est donc de cette façon-là qu'un ninja doit se déplacer, une fois rentré à l'intérieur sans se faire remarquer

 

Le Yoko Aruki : comment avancer sur le long du mur ? 

Cette 2è technique de marche était plutôt insolite, mais très efficace pour avancer sur le long du mur de manière furtive

L'idée était de croiser les jambes l'une devant l'autre chaque fois que vous avanciez

Pour que cette marche soit plus fluide et plus facile à faire, aidez-vous de vos bras en faisant un demi-cercle jusqu'à ce que vos mains se croisent

Une vidéo explicative sur ces mouvements seront plus simples à comprendre pour vous : (Il suffit juste de regarder comment il fait, pas besoin de connaître l'anglais 😉) 

Vous pourrez ainsi le pratiquer facilement chez vous, tout en prenant soin de ne pas faire de bruit et d'être le plus discret possible

Ce sont notamment les maîtres mots qu'un ninja se doit de maîtriser dans son apprentissage

 

D'autres techniques de shinobi lors des missions d'espionnage

Si le sol est mou comme le tapis ou le tatami, la meilleure chose à faire pour avancer, était de ramper au crawl

Cette manière de se déplacer diminuait considérablement les risques de se faire remarquer, surtout pendant la nuit

En effet, avancer en étant le plus bas possible, permettait de se dissimuler visuellement et se fondre dans l'environnement. 

C'est pourquoi, marcher accroupi faisait également partie intégrante de l'art du ninjutsu, pour ce qui est des méthodes de camouflage

Un shinobi assassin qui marche silencieusement

Dernière technique, si vous souhaitez monter les escaliers sans faire de bruit, le plus simple est de vous mettre sur le côté le plus proche du mur. 

C'est là où les paliers grinceront moins, puisqu'il s'agit de la partie la plus solide et la moins utilisée pour monter

 

En conclusion

Pour devenir aussi discret qu'un ninja en mission, il faut avant tout, avoir la bonne tenue pour se rendre invisible et maîtriser les mouvements furtifs. C'est la raison pour laquelle nous vous recommandons de chercher un club qui enseigne le ninjutsu, pour approfondir cet art d'infiltration et de combat. N'hésitez pas à donner votre avis sur cet article, en nous écrivant en commentaires ci-dessous. Nous nous ferons un plaisir d'échanger avec vous

Laissez un commentaire

Ce blog est modéré