☆ OFFRE EXCEPTIONNELLE☆

Montrez votre appartenance au clan Yokumo, à travers ce bandana et bénéficiez de 10% avec le code : BANDANA10

* Offre Valable Uniquement ce Jour.

16,50 €
Je ne veux pas en profiter

Les 5 choses à faire pour devenir samouraï

Devenir samouraï est un mode de vie qui vous permettra d'avoir une force physique et mentale développée, tout en étant en paix avec vous-mêmes. Vous serez ainsi, en mesure de porter le kimono et manier le katana tel un vrai guerrier. Nous allons donc voir les 5 étapes à connaître, pour maîtriser les fondamentaux de la voie du guerrier.

 

 

Suivre la voie du bushido en respectant les 7 codes

Le bushido est avant tout, un code de conduite que tous les samouraïs avaient l'obligation d'honorer, s'ils souhaitaient garder ce statut très élevé, durant la période féodale du Japon

Cette voie est répartie en 7 règles qui incitaient les samouraïs à avoir une attitude la plus exemplaire et la plus inspirante, pour garder leur honneur.

Les 7 codes du bushido

 

  1. Le GI 義 : La Rectitude qui leur impose d'être honnête envers les autres et faire ce qui est juste dans les relations sociales. Par exemple, déployer son katana pour défendre contre les agresseurs. Ils devaient ainsi respecter des règles justes et être fidèle à ses engagements ou à ses paroles. C'est ce qui leur permettait de connaître un véritable accomplissement de soi, surtout s'ils contribuaient au bien-être des autres. 
  2. Le Yu 勇 : Le Courage à avoir dans les situations les plus dangereuses comme être sur le champ de bataille. La fuite était considérée comme un déshonneur absolue et était par une condamnation à mort, en s'éventrant soi-même le ventre (seppuku). Cette règle avait pour objectif de protéger le peuple contre l'ennemi, mais surtout pour savoir contrôler ses émotions.

  3. Le Jin 仁 : La Bienveillance envers son prochain était le maître mot de ces combattants, lorsqu'ils étaient en situation de paix. Chaque jour, ils devaient faire en sorte de trouver des opportunités visant à donner un coup de main au voisin ou à un étranger. Le but étant d'être le plus attentionné possible envers les autres. 

  4. Le Rei 礼 : Le Respect et La Courtoisie que les samouraïs devaient faire preuve, pour balayer les comportements sauvages ou cruels. C'est la raison pour laquelle il ne critique pas, traitent ceux qui sont en-dessous en de lui d'égal à égal. La modestie faisait donc partie intégrante de l'attitude du samouraï pour gagner la confiance d'autrui

  5. Le Makoto 誠 : L'Honnêteté représente l'engagement qu'ils se doivent d'honorer. Autrement dit, lorsque le samouraï dit ce qu'il va faire, il est obligé de concrétiser ses paroles en actes, afin de respecter ce code. Le mensonge est considéré comme une trahison ou de la lâcheté dont la seule voie du pardon était de se suicider en s'éventrant. 

  6. Le Meiyo 名誉 : L'Honneur est la valeur la plus profonde parmi les 7 codes du bushido. Il permettait aux guerriers d'avoir leur propre jugement sur ce qui était bien ou mal. Ils avaient donc leur propre vision de l'honneur comme le respect total du bushido ou encore à leurs supérieurs. La moindre erreur qui entravait ce code était bien évidemment puni de peine de mort, sous forme de suicide

  7. Le Chugi 忠義 : La Loyauté était un critère de jugement sur les qualités du samouraï. Il avait le devoir d'être fidèle à sa famille et à son empereur, en les protégeant et en veillant à leur confort. Dans la littérature japonaise, "samouraï" signifie "servir", c'est-à-dire être au service des personnes qui lui sont chères. Aucune faille à cette valeur n'était tolérée car dans le cas contraire, il était considéré comme un traître et un lâche

 

> Pour connaître plus de détails sur les 7 codes du bushido, cliquez ici <

 

Suivre l'entraînement physique du samouraï

Le maniement du sabre japonais nécessitait un physique où tous les muscles du corps étaient sollicités. 

Que ce soit le bas ou le haut du corps, chacun avait son importance quant à l'efficacité des attaques à l'épée

Entraînement d'un samouraï

Une grande partie de l'énergie provient du sol, c'est la raison pour laquelle, il est recommandé de faire des fentes pour muscler les jambes et avoir de bons appuis

Ce type d'exercice est un très bon moyen d'améliorer l'ancrage au sol et permet d'être plus puissant en attaque et plus solide en défense

En remontant un peu plus vers le haut, il y a les abdominaux qui sont très importants pour transférer l'énergie du sol jusqu'aux bras

Il est donc essentiel d'être bien gainé car c'est qui va amplifier la force qu'on mettra dans nos coups de sabre

Enfin, au niveau du haut du corps, il faudra bien travailler les épaules ainsi que les avant-bras dans le but d'être plus à l'aise au maniement du katana

Pour cela, faire des exercices avec des haltères est le plus approprié comme le développe haltère (épaules) ou les flexions-extensions (avant-bras). 

Ainsi, le travail physique d'un vrai samouraï est donc principalement basé sur la coordination du haut et du bas du corps, afin d'être plus efficace sur les attaques au sabre. 

 

> Pour connaître le programme d'entraînement à faire à la maison, cliquez ici <

 

Comment avoir la même coiffure que ces combattants japonais ?

Le 1er critère pour adopter la même coupe, est d'abord de se laisser pousser les cheveux à peu près jusqu'aux épaules

Une fois qu'ils seront suffisamment longs, il y a 4 éléments à avoir pour réussir son chignon de samouraï : élastique, shampooing à spray, peigne et gel. 

Avec cet équipement, vous serez en mesure de faire la queue de cheval classique en L

Pour cela, humidifiez vos cheveux avec du spray et arrangez-les en arrière pour obtenir la queue de cheval. 

Assurez-vous qu'elle soit bien au-dessus de la tête et enroulez-la trois fois autour avec l'élastique, de manière à obtenir un L (photo ci-dessous).

Chignon de samouraï en L

Vous pouvez également si vous le souhaitez, laisser une frange en avant pour avoir un style plus unique

C'est ce qui permettra de cacher votre visage et garder un côté plus mystérieux de votre personnalité. 

En revanche, vous pouvez toujours enrouler votre queue de cheval en boule pour une coupe plus originale

 

> Plus de détails sur les chignons de samouraï en cliquant ici <

 

Devenir bon sur les bases de la maîtrise du katana

Le maniement du sabre japonais reste un art propre à lui-même et à sa culture

Que vous soyez droitier ou gaucher, la main droite restera toujours au-dessus de la main gauche sur la poignée

C'est le cas également avec les jambes où celle de droite est toujours devant et celle de gauche à l'arrière

Il s'agit d'une posture et d'une garde pas très évidente à adopter, mais qui s'installera assez rapidement si vous le pratiquez fréquemment. 

Lorsque vous le tenez, il faut que le pouce et l'index de votre main droite, exerce une légère pression sur la poignée et que le pommeau du sabre soit à l'intérieur de la pomme de la main gauche (voir illustration ci-dessous). 

Bien tenir un sabre japonais par les 2 mains

Il faut également laisser un écart entre la main droite et la main gauche pour que vous soyez beaucoup plus mobile et plus tranchant avec le sabre

Une fois que vous aurez maîtrisé la façon dont on tient un katana, vous serez en mesure de vous entraîner pour faire le "suburi". 

C'est une pratique du kendo qui consiste à donner un coup d'épée de manière verticale, à partir du haut de la tête jusqu'au niveau du bassin (mouvement en parabole). 

Pour réussir à le faire, il faut que dès l'instant où vous envoyez le coup, votre jambe droite doit avancer en même temps (il faut que ce soit bien synchronisé). 

 

> Vous aurez détails sur le maniement du katana en cliquant ici <

 

La vraie signification des masques de samouraï

La signification des masques de samouraï

Dans votre apprentissage vers la voie du samouraï, il reste essentiel de connaître ce qui signifiait le port d'un masque en forme de démon "MEMPO".

C'était une manière pour les combattants d'intimider leur adversaire car les démons étaient autrefois, très redoutés par les japonais. 

L'objectif étant de mettre l'ennemi dans l'incertitude en cachant son visage et ses intentions. 

Un samouraï qui portait le mempo avait donc un ascendant psychologique sur la personne en face de lui qui ce dernier, sera dans le doute et aura plus de mal à attaquer

C'est la raison pour laquelle les masques que l'on voit aujourd'hui, ont principalement la forme de démon

Il existe 2 types de démon ou "YOKAI" pour les japonais, qui sont mis en avant : le ONI (ogre rouge) et le TENGU (gobelin au long nez). 

Chacun avait sa propre légende et étaient très craints durant la période médiévale du Japon

Cependant, ce n'était pas une obligation d'avoir ces masques dans le visage, durant les combats, mais il était vivement recommandé de le mettre pour se protéger et avoir un avantage sur l'ennemi

 

> Pour en savoir plus sur les masques de samouraï, cliquez ici <

 

En conclusion

Pour devenir un véritable samouraï, il faut à la fois être patient et persévérant dans son apprentissage car cela nécessite beaucoup de temps, avant de maîtriser totalement leur façon de combattre et leur savoir-vivre. C'est la raison pour laquelle nous avons mis l'accent sur ces 5 points pour que vous connaissiez déjà les bases qui permettront d'accélérer votre chemin vers la voie du guerrier. N'hésitez pas à ajouter des points que nous avons peut-être oublié en commentaires, nous serons ravis que vous participiez sur le sujet avec nous. 

Laissez un commentaire

Ce blog est modéré