☆ OFFRE EXCEPTIONNELLE☆

Montrez votre appartenance au clan Yokumo, à travers ce bandana et bénéficiez de 10% avec le code : BANDANA10

* Offre Valable Uniquement ce Jour.

16,50 €
Je ne veux pas en profiter

Les arts martiaux à pratiquer pour manier un katana

Il existe différents types d'arts martiaux qui permettent de maîtriser un sabre japonais tel un véritable samouraï. Nous allons donc voir les 4 disciplines les plus pratiquées au Japon et dans le monde. 

 

 

Le Kenjutsu : la discipline la plus adaptée aux combats de katana

C'était l'art martial le plus utilisé par les samouraïs sur les champs de bataille, car les techniques étaient très complètes, que ce soit en attaque ou en défense

Le kenjutsu a commencé à être enseigné durant la période d'après-guerre, où les combattants n'avaient plus rien à faire, et souhaitaient transmettre aux autres, leurs compétences de combat

Arts martiaux des samouraïs

C'était la seule façon pour eux, de trouver un sens à leur vie qui devenait de plus en plus monotone. 

De ce fait, lors des entraînements, les pratiquants utilisent des sabres en bois ou "bokken" afin s'exercer en toute sécurité

Ils doivent ensuite maîtriser les différents types de gardes, lorsqu'ils sont face à un adversaire. 

L'une des plus utilisées et des plus simples est le "Seigan no gamae" qui consiste à orienter la pointe de l'épée au niveau des 2 yeux de l'adversaire. 

Pour la partie technique, la plus connue est celle du "Kiri Kaeshi" où il faut parer l'attaque adverse et riposter simultanément pour créer une ouverture et le surprendre. 

Vêtements samouraï

Il y a ensuite le "Kiri Otoshi" dont l'objectif est de dévier la trajectoire du coup de l'opposant vers le bas et casser la garde pour rendre la tête vulnérable

Une méthode de défense très efficace qui a fait ses preuves durant les grandes batailles

 

>Pour plus de détails sur l'art martial du Kenjutsu, CLIQUEZ ICI<

 

Le Kendo : la pratique martiale la plus connue du monde

Cette discipline se pratique uniquement avec des épées en bambou, afin de perpétuer l'art du sabre, sans causer aucune blessure corporelle. 

Le sabre doit être pris avec les 2 mains où celle de droite est en haut de la manche et celle de gauche en bas.

Le Kendo, véritable culture japonaise

Lorsqu'on est en garde, la pointe de l'épée doit être au niveau de la gorge de l'adversaire. 

L'objectif de cet art martial qui est plus devenu un sport de compétition, est de toucher la tête, la gorge, le flanc droite et gauche, avec le sabre.

C'est la raison pour laquelle, un compétiteur ou un pratiquant dispose d'un équipement complet, afin de se protéger au mieux des coups. 

Il doit tout d'abord, porter un casque de protection et un masque pour couvrir le visage ainsi que le crâne

Bandanas personnalisés samouraï

Ensuite, un plastron et des gants lui sont mis à sa disposition, de manière à ce que tout le haut du corps soit couvert. 

Il s'agit donc d'un art martial qui ressemble beaucoup à l'escrime et permet aux pratiquants de développer une forte concentration, ainsi qu'un bon coup d'œil

 

> Plus de détails sur le Kendo en CLIQUANT ICI <

 

L'iaido : Dégainer un katana à la perfection

Il s'agit de l'art martial idéal pour développer la maîtrise de soi car il demande beaucoup de patience et de persévérance

Le concept de l'Iaido est de pouvoir dégainer son sabre et donner un seul coup à l'adversaire pour l'abattre

Dégainer un sabre de son fourreau

C'est donc un exercice très difficile à faire qui nécessite énormément de concentrations et de répétitions

Cependant, c'est un remède parfait pour rester zen et calme, lorsque nous sommes confrontés à de l'anxiété

De plus, lorsque nous commençons à comprendre et à maîtriser les gestes techniques de cet art martial, notre confiance en nous s'en retrouve encore plus renforcée

Un entraînement type consiste en la répétition de "iai-kata" dont le concept est de travailler sur des mouvements d'attaque, de défense ainsi que le dégainage du katana

Lorsqu'ils sont bien maîtrisés, un pratiquant devient un véritable caméléon dans tous types de confrontation

Pour la petite anecdote, l'Iaido était conçu pour que les samouraïs puissent se renforcer physiquement et mentalement, durant les périodes de paix

 

> Pour plus de détails sur la pratique de l'Iaido, CLIQUEZ ICI <

 

Le battodo : l'art de découper à la perfection

Parmi toutes les disciplines citées précédemment, le battodo reste le plus artistique des 4. 

Le concept est de découper une cible (souvent une botte de pailles), de manière la plus rapide et la plus précise possible

L'art de découper au combat

Il s'agit d'un art martial japonais demandant beaucoup de souplesses et de gestes fluides au niveau des mains et des bras

Un maître de cette discipline n'utilise jamais la force physique mais puise sur l'énergie naturelle grâce à sa façon de respirer

D'ailleurs, le mot "battodo" se définit comme "la méthode du sabre rapide". 

Son objectif principal est bien évidemment de découper son adversaire de manière expéditive sans pouvoir se blesser, durant la confrontation

Il s'agit donc d'être rapide et efficace lorsque vous êtes face à une menace pour éviter tous risques de danger

Une méthode d'auto-défense qui s'avérait très utile lorsque les pratiquants avaient le droit de porter un sabre sur eux, avant l'ère de la révolution

 

> Pour plus d'infos sur le battodo, CLIQUEZ ICI <

 

En conclusion

Vous pouvez choisir désormais l'art martial qui correspond le mieux à votre personnalité, si vous souhaitez apprendre à manier un katana. Quel est donc celui qui vous donne le plus envie ? Répondez-nous en commentaire ci-dessous.

Laissez un commentaire

Ce blog est modéré