☆ OFFRE EXCEPTIONNELLE☆

Montrez votre appartenance au clan Yokumo, à travers ce bandana et bénéficiez de 10% avec le code : BANDANA10

* Offre Valable Uniquement ce Jour.

16,50 €
Je ne veux pas en profiter

La battodo : l'art de découper

Le battodo est un art martial japonais qui a été développé par les samouraïs, consistant à découper une cible de manière la plus précise possible. L'entraînement se fait généralement avec une botte de pailles. 


 

 

Qu'est-ce que le Battodo ?

Le battōdō est une technique de coupe efficace qui nécessite de maîtriser le contrôle de la lame et la précision des poussées.

La puissance de découpe provient de la rotation des mains et de la force du corps durant l'impact.

L'épée est saisie de manière détendue, ce qui exige une grande souplesse des muscles de la main et du bras.

Les cibles sont frappées avec la pointe de la lame, soit en poussant, soit en coupant.

Les poussées sont exécutées avec le corps droit, en avançant sur la pointe du pied et en s'élançant avec les bras tendus et pieds joints.

Parmi les principales cibles nous avons : les yeux, le visage et la poitrine. 

L'objectif de cette discipline était de développer des compétences pour couper son adversaire rapidement sans pouvoir se blesser

L'un des plus célèbres maîtres de Battōdō était Musashi Miyamoto, également considéré comme un expert en maniement du katana et le plus grand samouraï de tous les temps.

 

L'histoire et les notions de cet art martial

Le mot Battodo veut dire "frapper ou battre" en japonais, un dérivé du Battojutsu, qui signifie "technique de dégainage du sabre".

Cette discipline voit le jour durant le Japon Médiéval où les samouraïs s'entraînaient à couper les bottes de pailles, de manière précise. 

Mais ils s'exerçaient surtout contre les prisonniers de guerre ou des condamnés afin de se rapprocher de la situation réelle

Le battodo est souvent traduit par la "méthode du sabre rapide" même si ce n'est pas la vitesse qui donne une belle coupe, mais bien le geste technique

C'est la raison pour laquelle, les pratiquants répètent quotidiennement les mêmes mouvements afin de pouvoir bien les maîtriser, de façon à minimiser les efforts musculaires tout en restant efficace.

Un maître du battodo va plus loin en disant : "Le secret de l'utilisation de cette méthode n'est pas la puissance musculaire, mais plutôt la façon correcte de respirer". 

En effet, l'énergie naturelle provient d'une bonne respiration à travers le nez qui donne de la puissance aux coups

Depuis, cette discipline s'est fait connaître dans le monde entier par des personnes qui recherchaient un art martial très efficace

 

En conclusion

Le battodo est un art martial qui se repose plus sur la qualité du mouvement que sur le volume des coups de sabre. Il peut donc s'avérer être très efficace pour couper son adversaire en faisant le moins d'effort possible, sans se fatiguer. Néanmoins, il faudra des années et des années de pratique, en répétant toujours les mêmes mouvements, avant de maîtriser les techniques à la perfection

Laissez un commentaire

Ce blog est modéré