☆ OFFRE EXCEPTIONNELLE☆

Montrez votre appartenance au clan Yokumo, à travers ce bandana et bénéficiez de 10% avec le code : BANDANA10

* Offre Valable Uniquement ce Jour.

16,50 €
Je ne veux pas en profiter

Les différentes armes qu'utilisaient les ninjas

Un ninja est avant tout un mercenaire engagé par une personne de haut rang, pour effectuer des missions d'espionnage ou d'assassinat. Il a donc besoin d'être bien équipé en armes et matériels, pour pouvoir se défendre et attaquer discrètement l'ennemi. 

 

Le Shuriken : l'étoile du ninja pour planter

Il s'agit d'une arme qui n'avait pas spécialement pour objectif de tuer une personne, mais plutôt de la blesser et fuir le plus rapidement possible

En effet, les 4 pointes de cette étoile servait à planter la chair de l'ennemi, notamment les muscles, afin de l'affaiblir et qu'il ne soit plus en position d'attaquer. 

Shuriken : l'arme étoile du shinobi

Un bon shinobi se devait donc d'être bien entraîné en lancer de shuriken, de façon à ce qu'il puisse se défendre à distance, sans se faire toucher ni attraper. 

Il s'agit donc d'une arme de défense indispensable à la réussite d'une mission, qui a pour but de soutirer des informations ennemies. 

Un des grands avantages du shuriken est qu'il peut se dissimuler n'importe où grâce à sa petite taille, facilitant l'effet de surprise contre l'adversaire. 

Les ninjas les cachaient parfois sous leurs pieds afin des les lancer par les orteils, sans que la personne en face ne s'en rende compte. 

C'était donc une arme qui convenait parfaitement à leur façon de combattre, à savoir discret et efficace

De ce fait, maîtriser les lancers de shuriken faisait partie intégrante de l'art martial que pratiquaient les shinobi : le ninjutsu

 

> Pour voir l'article complet sur les shuriken, cliquez ici <

 

 

Le Kunai : couteau des mercenaires

Il s'agit d'une arme blanche qui mesure entre 20 et 60 cm de longueur, avec une lame établie en forme de losange

La pointe très affûtée du kunai permettait aux ninjas de planter facilement la cible, pendant la mission d'assassinat

Arme blanche des mercenaires

Tout comme le shuriken, il pouvait très bien le lancer à distance pour blesser l'adversaire sans se faire toucher. 

De plus, l'anneau qui est situé à l'extrémité de la poignée est très pratiquer pour y attacher une corde, afin d'escalader un mur en toute discrétion

Une arme qui est donc assez polyvalente tant par le combat que par l'espionnage d'un endroit. 

Ainsi, le kunai est l'outil le plus adapté aux ninjas dont la force d'attaque est le silence et la surprise

D'ailleurs, il en existe différentes formes dont celui à trois lames de Minato Namikaze ou celui dont la pointe est courbée de Kabuto Yakushi. 

 

> Pour lire l'article complet sur les kunai, cliquez ici <

 

 

Le Ninjato : le sabre des shinobi

La particularité du ninjato par rapport au katana des samouraï, est qu'il se présente sous forme de lame droite et une taille plus petite

Il était en effet conçu pour être facilement mis sur le dos du ninja, afin de se déplacer plus rapidement, sans être gêné par la présence du sabre. 

L'épée du shinobi

Simple à dégainer de son fourreau, le ninjato est plutôt adapté aux combats rapprochés pour se défendre et attaquer en coup d'estoc

C'est seulement de cette façon que le ninja peut utiliser cette arme, contrairement au katana qui est plus complet

Mais il peut tirer son épingle du jeu, si le ninja veut surprendre l'ennemi en lui tendant un guet-apens

Nous pouvons donc dire qu'il s'agit d'une arme blanche très efficace pour que le ninja puisse réussir les différentes missions qu'on lui confie. 

 

> Pour voir l'article complet sur le ninjato, cliquez ici <

 

 

Le Kusarigama : l'une des armes les plus dangereuses

Doté d'une faucille et d'une chaîne, le kusarigama peut blesser plusieurs personnes s'il est très bien maîtrisé par son détenteur

Cette arme est particulièrement adaptée pour les combattants à distance qui sont opposés à des ennemis armés de sabres

Le kusarigama

Inventé d'abord par les paysans qui souhaitaient se défendre, le kusarigama est rapidement devenu populaire auprès des ninjas, de par son efficacité à couper

S'il est parfaitement bien manié, le mercenaire devient alors presque intouchable face à plusieurs adversaires

Ces derniers se retrouvent alors désavantagés par leur dépendance aux combats rapprochés, lorsqu'ils ont des sabres à la main

Une arme qui peut donc atteindre différents angles de la cible, pour blesser et générer de nombreuses coupures sur la chair de l'ennemi. 

 

> Pour lire l'article complet sur le kusarigama, cliquez ici <

 

 

Le Kakute : l'anneau qui déchire la peau

Malgré sa toute petite taille, le kakute est un outil qui peut s'avérer être dangereux à celui qui reçoit un coup. 

Facilement dissimulable sur les doigts, cette bague épineuse peut déchirer la peau, si le ninja saisit le bras de l'ennemi, ou encore lui crever un œil

La bague qui transperce

Il est particulièrement efficace pour éviter qu'il ne se fasse attraper et qu'il obtienne une ouverture pour fuir rapidement

S'agissant plutôt d'une arme de défense, le kakute pouvait également tuer l'adversaire s'il était rempli de poison

Un gadget qui est donc particulièrement efficace pour mener à bien la mission du ninja. 

D'ailleurs, il peut très bien être utilisé par des personnes non formées au combat dans le but de se défendre contre les agressions

 

> Pour voir l'article complet sur le kakute, cliquez ici <

 

 

Le Kyoketsu Shoge : l'arme traditionnelle du ninja

Ressemblant fortement au kusarigama vu ci-dessus, le kyoketsu shoge se différencie par la présence d'un couteau et d'une faucille qui font une seule et même arme

Doté également d'un anneau tranchant à l'autre extrémité, il est aussi bien adapté en combat à distance qu'en combat rapproché

Utilisation du kyoketsu shoge

Il pouvait ainsi trancher, planter et égorger l'adversaire sans que le ninja puisse se faire toucher. 

Pour bien le maîtriser, certaines parties du corps autre que les mains, étaient sollicité : le cou et les jambes

Ces membres permettaient de mieux viser les angles ouverts et d'ajouter plus de puissance, une fois lancé. 

Ainsi, le ninja pouvait soit le blesser pour fuir ou le finaliser s'il était en charge d'une mission d'assassinat

 

> Pour lire l'article complet sur le kyoketsu shoge, cliquez ici <

 

En conclusion

Un mercenaire se devait donc d'être bien équipé avant de partir en mission, pour que les tâches confiées soient parfaitement accomplies. C'est la raison pour laquelle un ninja avait autant d'armes à sa disposition pour optimiser ses chances de réussites. Et vous, quelle est votre arme préférée parmi celles citée au-dessus ? Donnez vos réponses en commentaires et nous vous citerons également la nôtre. 

Laissez un commentaire

Ce blog est modéré